Le peuple de Mylenda
Ami du jour, bonjour ! Ami du soir, bonsoir !

Bienvenue à toi ! Tu te trouves actuellement sur les terres de Mylenda.
Si l'envie te dit, rejoind notre petit village !
Incarne ce que tu veux ! Des fantômes, aux créatures en tout genre, passant par des sorciers et des chevaliers,... tu as le choix !
N'hésite pas à lire le réglement ainsi que le contexte avant de t'inscrire avec le prénom suivit du nom du personnage que tu vas incarner ☺️

Si tu n'es que de passage, bonne visite !
Si tu fais déjà parti de la famille, connecte-toi Very Happy


Votre barde dévouée, Aemiliana Eniram


Une déesse gère Mylenda, celle-ci a autorisé le Mal à s'installer sur ses terres. Les villageois sont térrorisés et une déclaration de guerre se construit. De quel côté serez-vous le moment voulu ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans quel contexte vivons-nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aemiliana Eniram



Féminin Messages : 15
Ley's : 34
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là, pas là, jamais très loin et où ont s'y attend le moins

MessageSujet: Dans quel contexte vivons-nous ?   Dim 28 Nov 2010 - 2:56


Le peuple de Mylenda
Chapitre 1



Partie Première :


Il y a bien longtemps de cela, la déesse de Mylenda, Blooïna, a créé cet univers dans lequel vous vivez mes chers Mylendiens et Mylendiennes. Ils vécurent en paix avec leur entourage qu'avec eux-même. Mais tout bonheur a une fin à un moment ou un autre, sinon joies, rires et fêtes ne seront pas sans leur opposés.

Ce fut une journée assez agréable, au début, mais cette journée va terminer en enfer... Blooïna, ne sachant que faire de son monde où rien ne se passait jamais, elle demanda conseil à ses fidèles qui lui répondirent à coeur joie. Ils lui expliqua que leurs voisins commençaient à s'ennuyer de leur train-train quotidien. Ils voulaient du neuf, de l'action... et ils allaient être servi !

Après des siècles et des siècles à peser le pour et le contre, notre déesse bien aimée prit une décision. Une rumeur parcourait le Royaume Des Cieux, selon ces dires, le Grand Dieu Tout Puissant (GDTP pour les intimes), Dieu des Dieux, avaient pris la dangereuse décision de laisser le Mal pénétrer ses terres, laissant ainsi la liberté de ses créations.

Blooïna, étant à la recherche d'une idée qui bouleversera (un peu ?) la routine de ses créatures, fut sous le charme, si on peut dire, de ce qu'avait entrepris le GDTP qu'elle admirait depuis qu'elle n'était que pellicule de poussières magiques.
Elle prit alors la décision de reproduire ce que son idole avait offert à son monde.

Il en fut ainsi par cette journée assez agréable, au début. Elle ne préviend pas ses fidèles de ses projets, elle voulait voir comment ils réagiront face à cet inconnu.

La déesse de Mylenda a donc autorisé le Mal a s'installer sur ses terres, bouleversant ainsi sa création en essayant de marcher dans les traces du Grand Dieu Tout Puissant, mais cela échoue malheureusement.

Aujourd'hui, le Mal se trouve dans chaque recoin du village (voire du monde !) et notre déesse, notre protectrice céleste, ne peut rien contre cette menace destructrice maintenant trop puissante et qui répend, telle la peste, sa malfaisance dans tout Mylenda.

Dès lors, joies, sourires, fêtes, rires disparaissent doucement et douleurs, morts, souffrances, tristesses apparaissent en dispersant ces bonheurs de la vie, ne laissant qu'un simple, mais fragil souvenir des Temps d'Avant auquel saccrochent coeur et âme, les habitants térrifiés et dont la foi diminuent de jours en jours.

Plus personne ne croit à un miracle, mais chevaliers et sorciers apparaissent et portent tout l'espoir du peuple sur leurs épaules, s'allient et défendent ensemble leurs maisoons, leurs familles, leurs amis, leur peuple, leur territoire, leur monde, leur avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylenda.forumbelge.com
Aemiliana Eniram



Féminin Messages : 15
Ley's : 34
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là, pas là, jamais très loin et où ont s'y attend le moins

MessageSujet: Re: Dans quel contexte vivons-nous ?   Mar 8 Mar 2011 - 17:29

Partie Deuxième





[A SUIVRE...]







Nous nous trouvons actuellement en septembre 2011.
Une rumeur parcoure le village, une rumeur plutôt inquiétante.
On dit que des bêtes monstrueuses et assoiffées de sang rôdent dans la forêt, ce ne sont pas des créatures de Blooïna...
La rumeur est-elle vraie ou fausse ?
Qui l'a inventé et pourquoi ?
Qui a créé ces créatures ?
Beaucoup de questions et peu de réponses.
L'inquiétude se fait sentir dans chaque maisons.
Au moindre bruit, on sursaute tous.
La peur et la panique flottent au-dessus des villageois.
Est-ce que Blooïna viendra à notre aide ?
Elle n'est plus apparu à personne, même dans les songes, depuis près de 2 siècles.
Nous aurait-elle abandonnés ?
L'existence de la déesse ne serait-elle qu'une histoire racontée aux enfants ?
Le doute s'installe dans le coeur de tous et peu croient encore à un miracle.
Le groupe de fidèles diminuent de jours en jours et des bagarres apparaissent.
Ni chevaliers, ni sorciers n'arrivent à remettre ordre et calme au coeur du village.
une lutte pour garder la paix et la tranquillité sur Mylenda se déclare.
Que s'est-il passé ? Là est la véritable question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylenda.forumbelge.com
 
Dans quel contexte vivons-nous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Quel role Positif ForumHaiti peut-il jouer en 2013?
» 06. you found me lying on the floor
» Pourquoi les nuages vont dans un sens et nous dans l'autre ?
» « Quelqu’un a dit un jour que la mort n’est pas la pire chose dans la vie : le pire, c’est ce qui meurt en nous quand on vit. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le peuple de Mylenda :: Avant tout :: Contexte-
Sauter vers: